serac

Une comparaison avec les adversaires des adversaires

DISCLAIMER : cet article est très pénible à écrire, avec les adversaires des adversaires et les différences de différences de buts... J'imagine qu'il est aussi très pénible à lire

Petite mise au goût du jour d'un indice qui me semble avoir du potentiel.

Le but est de déterminer comment se comporte une équipe A face à une équipe B en comparaison des adversaires récents de B (j'ai considéré les matchs avec 15 jours ou moins d'écart).

Dit autrement :

  • A rencontre B à une date d
  • On sélectionne les matchs M1, ..., MN de B à +/- 15 jours de la date d
  • On compare la différence de buts de A contre B à la moyenne des matchs M1, ..., MN

L'utilité d'une telle donnée dérivée est une tentative de capter la forme du moment de l'adversaire B et de voir comment A performe en comparaison des autres adversaires récents de B.

On calcule ensuite la moyenne pour chaque équipe :

À ce petit jeu, Paris écrase sans surprise la concurrence, avec une différence de buts supérieure à 2.9 par rapport aux adversaires de ses adversaires. De manière notable, l'OGC Nice se classe 7ème à cet indice, bien loin de sa 15ème place au classement. Cela est en grande partie dû à sa performance contre Monaco.

J'avoue ne pas encore trop savoir que faire de cette donnée, mais je trouve le principe intéressant à défaut d'être abouti.

Quoi qu'il en soit, on s'aperçoit que la donnée varie beaucoup pour la majorité des équipes. Trop pour lui conférer un quelconque pouvoir prédictif par exemple. De plus, il y a encore beaucoup trop de biais (le niveau des adversaires des adversaires).